Mode responsable made in France

5 gestes pour réduire l’empreinte écologique de votre dressing

La bonne nouvelle c’est qu’il est tout à fait possible d’agir à son niveau pour réduire son empreinte écologique. La mauvaise nouvelle, c’est que cela devient urgent…

La planète se réchauffe dangereusement. Les médias nous en parlent tous les jours, on ne peut plus faire comme si on ne savait pas. Nos gouvernements ont un rôle très important à jouer dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre, mais nous pouvons (devons !) agir à notre niveau en tant que citoyen.

On ne sait pas toujours par où commencer pour réduire son empreinte écologique. Le tout est d’y aller étape par étape, pour ne pas se décourager.

A travers cet article, nous avons envie de vous aider à mieux comprendre les enjeux autour des questions du réchauffement climatique (vaste projet !), mais surtout de vous aider à vous lancer en adoptant 5 gestes pour réduire l’empreinte écologique de votre dressing.

Vous êtes prêt(e)s ? 😉

Faisons déjà un petit point sur la notion d’empreinte écologique

Selon WWF, « l’empreinte écologique mesure la quantité de surface terrestre bioproductive nécessaire pour produire les biens et services que nous consommons et absorber les déchets que nous produisons. »

Cette empreinte environnementale est calculée chaque année au niveau mondial pour définir à partir de quelle date nous avons épuisé, voire, surexploité les ressources naturelles. C’est le fameux « jour du dépassement » qui, malheureusement, arrive de plus en plus tôt chaque année. Il avait lieu le 29 juillet en 2021 contre le 22 août en 2020.

Connaître son empreinte climatique : nos gestes climat

Pour sensibiliser au maximum chaque individu, il existe des simulateurs pour calculer son empreinte carbone et permettre ainsi à chacun de passer à l’action en adoptant des gestes personnalisés.

A la Gentle, nous sommes fans de Nos Gestes Climat, un simulateur développé par l’ADEME qui vous permet d’évaluer vos émissions de gaz à effet de serre par grandes catégories : l’alimentation, le transport, les services publics, le logement, le numérique et divers (textile, meuble, électroménager …). 😎

Après avoir répondu à plusieurs questions, le simulateur vous indique la quantité de CO2 que vous émettez chaque année. Un bon moyen de prendre conscience de son impact.

Mais il ne s’arrête pas là ! Il vous propose ensuite de passer à l’action en vous donnant des solutions personnalisées à appliquer au quotidien. Chaque action est présentée avec des chiffres et statistiques. Vous pouvez ainsi établir un vrai plan d’action pour réduire votre empreinte écologique.

Par exemple, il pourra vous proposer de changer vos ampoules actuelles pour passer à des ampoules basse consommation, ou encore de remplacer un repas où vous mangez habituellement de la viande par un repas 100% végétarien. Il vous indiquera l’impact que ce changement aura en termes de poids carbone. 👍🏼

empreinte écologique

On le redit, il faut y aller étape par étape, c’est la seule solution pour tenir sur le long terme. Alors soyez patient et indulgent avec vous-même, mais lancez-vous ! 😉

Pourquoi mon dressing génère beaucoup de pollution ?

Aujourd’hui, on achète 60% de vêtements en plus qu’il y a 15 ans, et c’est tout le cycle de vie d’un vêtement issu de la fast-fashion qui génère des émissions carbones.

D’après l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) :

  • l’industrie textile est le troisième secteur le plus consommateur d’eau dans le monde après la culture du blé et du riz. La production de textile utilise 4% de l’eau potable disponible dans le monde,
  • 1,2 milliard de tonnes de gaz à effet de serre sont émis chaque année par le secteur du textile, ce qui représente jusqu’à 10 % des émissions de gaz à effet de serre mondiaux.

 

Quelques chiffres sur l’industrie textile 👉🏼

Industrie textile pollution

Quand on parle de cycle de vie d’un vêtement, cela comprend :

  • la production des matières premières (synthétique, végétale et animale) qui sont en grande partie responsable de la pollution des eaux,
  • la fabrication ou la transformation de ces matières premières qui nécessitent très souvent l’utilisation de produits chimiques nocifs pour les êtres-humains et l’environnement,
  • le transport (un jean de la fast-fashion peut parcourir jusqu’à 65000 km avant de finir dans vos placards, soit 1,5 fois le tour de la planète),
  • l’entretien de nos vêtements qui génère la présence de 500 000 tonnes de micro particules de plastiques chaque année dans l’océan,
  • le gaspillage vestimentaire, en Europe, ce sont près de 4 millions de tonnes de déchets vestimentaires qui sont jetés chaque année. Et ce gaspillage concerne aussi les marques de fast-fashion qui, produisant en masse, n’arrivent pas toujours à vendre leurs collections et finissent pas les incinérer ou les jeter.
empreinte écologique

5 gestes faciles à mettre en place pour réduire l’empreinte écologique de votre dressing

Réfléchir avant d’acheter avec la méthode BISOU

Pour consommer moins et mieux, cette méthode est plutôt efficace. Outre ce petit nom tout mignon, tout doux, c’est un super moyen mnémotechnique pensé par Marie Duboin Lefèvre et Herveline Verdeken du blog « La salade à tout » pour établir les 5 questions à se poser avant d’acheter quelque chose :

👉 B comme Besoin : à quel besoin cet achat correspond-il ?

👉 I comme Immédiat : est-il nécessaire de réaliser cet achat immédiatement ?

👉 S comme Semblable : n’ai-je pas quelque chose de semblable chez moi ?

👉 O comme Origine : quelle est l’origine de ce produit ? D’où vient-il ? Qui l’a fait ?

👉 U comme Utile : cet objet me sera t- il vraiment utile ?

L’objectif de cette méthode est de nous amener à vraiment réfléchir à nos achats et donc éviter les achats d’impulsion. Alors, vous êtes prêts à faire plein de « BISOU » ? 😘

Privilégier l’achat de vêtements confectionnés localement et avec des matières premières responsables

Le coton biologique


La culture industrielle du coton occupe 2,5% des terres cultivées, mais absorbe 25% des pesticides à l’échelle mondiale. C’est pourquoi la Gentle Factory préfère l’emploi d’un coton bio, cultivé sans pesticide, beaucoup mieux pour la planète !

L’utilisation de fibres biologiques nous permet de réduire non seulement nos émissions de gaz à effet de serre, mais aussi notre consommation d’eau ainsi que notre pollution dans l’eau.

empreinte écologique
empreinte écologique

Les fibres recyclées 


« Rien ne se perd, tout se transforme ! »

L’utilisation de fibres recyclées nous permet d’éviter de reproduire de la matière première et de procéder à une nouvelle teinture.

La Gentle Factory s’engage dans la collecte de vêtements usagés pour multiplier les sources d’approvisionnement. Les clients ont aussi la possibilité de donner et vendre leurs vêtements sur le site de la marque. Ainsi, La Gentle Factory récupère un maximum de matières premières exploitables.

Une confection 100% française


Dans la logique de notre démarche responsable, il était impensable pour nous de produire nos collections en-dehors de la France (même de l’Europe). C’est pourquoi nos vêtements sont tous confectionnés au sein d’ateliers français que nous avons soigneusement sélectionnés pour leur engagement social et environnemental.

A la Gentle Factory, produire localement contribue à préserver le savoir-faire textile français, à réduire notre empreinte écologique en minimisant l’impact du transport et à bénéficier des règlementations françaises en faveur de l’environnement.

empreinte écologique

Entretenir correctement ses vêtements

Mode responsable made in France

La façon dont vous lavez vos vêtements est déterminante dans la durée de vie de ces derniers. Voici quelques conseils d’entretien pour prolonger leur durée de vie et ainsi réduire votre empreinte écologique :

👉 Lire les étiquettes d’entretien : sur tous vos vêtements, il y a des symboles qui vous indiquent comment les entretenir (lavage, séchage, repassage). Lisez-les et respectez-les. Retrouvez nos conseils pour lire les étiquettes juste ici

👉 Choisir une lessive écologique certifiée « Ecocert », le label le plus exigeant en termes de composition. Ou alors, vous pouvez aussi faire votre propre lessive, dans ce cas, choisissez parmi nos trois recettes de lessive que nous vous présentons juste ici

👉 Ne surcharger pas votre machine à laver. Trop de vêtements risque de les détériorer et surtout ça les lave mal.

👉 Privilégier le séchage à l’air libre qui est la meilleure méthode de séchage pour éviter d’abîmer les fibres.

Suivre les instructions de lavage, choisir une lessive écologique et bien sécher ses habits…  Autant d’actions simples qui permettent d’allonger la durée de vie de nos vêtements tout en diminuant notre empreinte écologique.

Réparer ses vêtements plutôt que jeter

Il suffit d’un accroc ou d’un bouton manquant pour que nos vêtements dorment au fond de nos placards alors qu’il suffirait de leur accorder 5 mn de notre temps pour les réparer.

Pas la peine d’être un(e) expert(e) en couture, ni de posséder une machine à coudre, il vous faut juste du fil, une aiguille et un peu de concentration.

Pour vous aider, nous avons réalisé des petites vidéos tuto très simples à suivre :

👉 Recoudre un bouton

👉 Faire un ourlet

👉 Réparer une déchirure

👉 Réparer un fond de poche

Besoin d’autres conseils pour réparer votre Gentle vêtement préféré ? Contactez-nous, nous serons ravis de vous aider 😁

empreinte écologique

Donner une seconde vie à ses vêtements usés

🎉 Bonne nouvelle : vos vêtements en fin de vie, quand vous ne pouvez plus les porter, vous pouvez leur donner une seconde vie, sous une autre forme. C’est ce qu’on appelle de l’upcycling !

Et l’autre bonne nouvelle, c’est que vous pouvez laisser libre court à votre créativité, sans limite !

Commencez par faire une pile avec les vêtements que vous aimez mais que vous ne pouvez plus porter en l’état et décidez du projet que vous voulez faire : transformer un pantalon en short, pimper un tee-shirt basique avec une broderie, camoufler une tâche qui ne part plus avec un patch thermocollant réalisé par vos soins …)

Ces vêtements, s’ils ne sont plus du tout portables, peuvent aussi être transformés en un autre produit comme la manche d’une chemise en sac à pain, des chaussettes en chiffon pour cirer ses chaussures ou bien en tawashi, retrouvez notre tuto juste ici 

Encore une fois, nous vous avons préparé quelques petits tutos pour vous donner des idées de créations à réaliser  : rendez-vous sur notre page dédiée à l’upcycling juste ici .

Vous pouvez également donner ou troquer les vêtements que vous ne voulez plus. D’autres personnes seront sans doute ravies de les porter. De nombreux groupes existent sur facebook, ou vous pouvez également télécharger des applications dédiées à ce mode d’échange comme Geev.

empreinte écologique

Souvenez-vous que la plupart des vêtements ne sont pas biodégradables (hormis le lin et le coton non transformés).

En résumé, pour réduire au maximum l’empreinte écologique de votre dressing, réfléchissez à chacun de vos achats (méthode BISOU 💋) et prenez l’habitude de vous renseigner sur la composition d’un vêtement et la méthode de fabrication qui a été utilisé. Prenez soin de vos vêtements en suivant nos conseils un peu plus haut, et en fin de vie, privilégiez la solution la plus vertueuse pour l’environnement.

N’hésitez pas à sensibiliser votre entourage, plus nous serons nombreux à agir, plus nous aurons un impact positif sur notre jolie planète 🌍