Le recyclage textile, indispensable pour un monde plus responsable

On vous l’a dit, dit et redit, absolument aucun vêtement ne doit finir à la poubelle ! Trop grand, trop petit, tâché, usé, troué, ou simplement plus à votre goût : chaque vêtement mérite une seconde vie. Aujourd’hui on s’intéresse à la filière de collecte des vêtements et on vous raconte tout ! Selon le dernier rapport de l’Ademe, « Le revers de mon look », chaque citoyen français achète en moyenne 9,5 kg de vêtements et de chaussures chaque année, alors que seulement 40% seront collectés, triés pour être réutilisés ou encore recyclés.

Tout d’abord, LA COLLECTE !

Il existe forcément un point d’apport près de chez vous. Aujourd’hui, la France compte près de 45 000 points d’apport. Ces points d’apport sont équipés pour récupérer et stocker les vêtements ou encore les chaussures dont vous voulez vous séparer.

Saviez vous qu’il existait différentes typologies de point d’apport ? Et à chaque type de point d’apport sa filière de seconde vie ? On compte aujourd’hui pas moins de 4 types différents, alors pas simple de se retrouver dans toute cette filière !

  1. Les ressourceries

Acteurs engagés de l’économie solidaire et du développement local et donc au cœur de l’économie circulaire, les ressourceries développent l’emploi local tout en favorisant au quotidien la réduction des déchets, par la collecte, le réemploi, la redistribution ou la revente et le recyclage d’objets et matériaux devenus inutiles à leur propriétaire. Et les vêtements ne sont pas en reste !

Le site https://www.ressourcerie.fr/ est le site  du Réseau National des Ressourceries. Vous y trouverez beaucoup d’informations, dont la liste des ressourceries. Il y en a peut-être une tout près de chez vous sans que vous le sachiez !

  1. Les associations

De nombreuses associations recherchent également des dons de vêtements, mais aussi de linge de maison, pour les redistribuer aux personnes en difficulté. Vous pensez probablement aux acteurs nationaux, comme La Croix Rouge, Emmaüs ou encore le Secours Populaire  mais n’hésitez pas à vous renseigner également sur les associations locales, qui moins connues, pourraient avoir besoin de vos vêtements : les mairies recensent souvent sur leur site les associations locales et leurs besoins.

  1. Les boutiques équipées

Des marques et des enseignes s’engagent dans la filière de recyclage des vêtements, en permettant à leurs collaborateurs et clients de rapporter leurs vieux vêtements pour leur redonner une seconde vie. Elles mettent en place un partenariat avec un opérateur de tri, qui parfois assurera également la collecte, puis assurera le tri en fonction de sa propre filière.

  1. Conteneurs dans la rue, sur un parking

Vous en avez vu fleurir un peu partout ces dernières années. Placés à proximité des habitations ou près de vos commerçants, ces conteneurs sont vidés régulièrement par l’opérateur de tri qui les a mis en place. En fonction de l’opérateur, les vêtements ainsi collectés sont revendus sur le marché de la seconde main et/ou sont recyclés dans une filière adaptée.
Le Relais est très présent sur tout le territoire français, avec 22 000 conteneurs. Nous pouvons également citer l’exemple des bornes Triboulo, que vous avez peut-être déjà rencontrées sur votre lieu de travail et qui permettent à des chômeurs de longue durée de reconstruire un projet professionnel  de conducteurs routiers.

Vous pouvez visualiser les conteneurs proches de chez vous grâce à une liste mise à jour régulièrement et mise à disposition par La Fibre du Tri.

  1. Déchetteries

Les vêtements de travail tâchés par de la peinture ou d’huile par exemple, sont impropres au recyclage des vêtements et doivent être déposés en déchetterie, pour être incinérés.

La filière de tri des vêtements en France, ça représente quoi ?

LA FILIERE DE TRI
LA FILIERE DE TRI

Mais pour tous ces vêtements qui ne seront pas ré-utilisés en seconde main, quelle est la suite ?

Une fois collectés, les vêtements sont triés et, en fonction de leur état, de leur couleur, de leur composition, être orientés vers l’une ou l’autre des filières de seconde vie.
58.6% des vêtements seront réutilisés et feront partie d’un nouveau dressing : HIP HIP Hip Hourra !!! Mais ensemble on peut encore faire mieux, non ??? C’est le moment de jeter un coup d’œil à vos placards et de vous séparer de tous les vêtements que vous ne mettez plus. On vous le rappelle, le produit qui pollue le plus, c’est celui qui ne sert à personne !
41% seront recyclés et donc réutilisés, mais après un gros lifting !

Savez-vous que 99,6% des vêtements et des chaussures triés sont valorisés, d’un manière ou d’une autre ? Donc seuls 0.4% des vêtements collectés ne seront pas valorisés : n’hésitez plus, on ne veut plus rien voir dans la poubelle ménagère !

Vous voulez en savoir plus sur les coulisses de cette filière de recyclage des vêtements ?

En France, cette filière est encore très majoritairement manuelle. De nombreux centres de tri allient d’ailleurs l’aspect durable de leur activité à la vocation sociale, en permettant la réinsertion par le travail de personnes fragilisées. On peut notamment citer le cas du Relais qui assure aujourd’hui la collecte de plus de la moitié de la collecte française !

 

La France compte aujourd’hui 68 centres de tris.

 

Comme on vous l’expliquait, un premier tri permet de remettre sur le marché les pièces en bon état, dans des friperies, en France mais aussi à l’étranger, dans des pays en voie de développement principalement.

Les autres pièces passent au tri suivant, toujours pour favoriser la récupération maximale de matière première exploitable. :
10% permettent de faire des chiffons
22,6% devront être effilochés, pour refaire du fil ou encore des panneaux d’isolation thermique
8% seront transformés en Combustibles Solides de Récupération
0,4% seront éliminés mais valorisés grâce à l’énergie créée.

Donc, si vous avez suivi :
– Quelque soit le vêtement qui traine chez vous sans être porté, il peut servir dans quasiment 100% des cas ! Si ce n’est pas déjà fait, on file à son armoire !
– Vous pourriez le recroiser sur quelqu’un d’autre, ou sous la forme de chiffon d’essuyage chez votre garagiste, ou encore en plaque d’isolation dans votre magasin de bricolage !
Ou même… caché dans votre prochain T-Shirt La Gentle Factory ! Allez, on vous parle un peu de nous…

procédé-recyclage-textile
procédé-recyclage-textile

Quelles sont les règles pour bien recycler ?

    Pas question de recycler n’importe comment sous risque que la démarche soit complétement contre-productive ! On vous rappelle ici les règles à respecter pour un recyclage textile efficace.

  1. Mettre ses vêtements dans des sacs de 50L maximum.
  1. Fermer le sac pour ne pas salir son contenu.
  1. Donner des vêtements propres et secs.
  1. Séparer les textiles en fonction de leur type (vêtements, chaussures, maroquinerie).
  1. Relier les paires de chaussures par leurs lacets.

Et La Gentle dans tout ça ?

Notre coton recyclé

Allez, on imagine un gros tas de linge de toutes les couleurs et de toutes les formes qui provient de la collecte ou de chutes d’atelier. Quand on parle de recyclage, on peut donc soit utiliser des vieux vêtements, soit utiliser des chutes de production. On parle soit de post consumer (vieux vêtements) ou alors de pre-consumer (chute de production).

Le recyclage des vieux vêtements est bien plus compliqué que celui des chutes de production. Comment faire du neuf avec du vieux ?

  1. Tout commence par un gros tri par couleur, un peu comme quand vous lavez votre linge. Trier par couleur, c’est simplement éviter les teintures et autres traitements chimiques par la suite ! Et plus on est précis, mieux c’est… Donc bleu, on oublie ! Bleu canard, bleu marine, indigo, chiné… là, ça devient un tri efficace 😉
  1. Ensuite on trie la matière ! Il suffit de lire l’étiquette, non ? Ultra simple… Enfin, pas tout à fait, quand on sait qu’il faut plusieurs centaines de kilos de jeans pour refaire une série de Tee-Shirts bleus… ça fait un paquet d’étiquettes à vérifier à la main !
  1. Les vêtements ou les chutes de production passent ensuite à l’effilochage. Là, c’est tout bête : on les met dans un gros tambour équipé de lames, et on arrête de tourner seulement quand il ne reste plus que de petits fils dans le fond de la machine. Après cette étape, on a presque l’impression d’avoir du coton naturel dans les mains. A une petite différence près : les fibres sont très courtes.
  1. Pour rallonger ces fibres et donc simplifier le filage, on va donc leur ajouter du polyester, issu des bouteilles que vous triez… et c’est parti pour un filage 100% récup !

 

A la Gentle, on utilise le recyclage des vieux vêtements (de jeans pour être plus précis) et de chutes de production (qui nous permettent d’élargir la gamme de couleurs). Vous saviez que nous avions été les premiers en 2012 à refaire un pull avec des vieux jeans ?

 

Pour le polyester recyclé

Bien sûr, tout le monde sait comment ça marche ! Voici quand même un petit rappel « au cas où »…

  1. Les bouteilles sont d’abord triées par couleur. On fait de gros paquets en séparant les bouteilles transparentes, les bleues, les vertes et jaunes… Et toutes les autres.
  1. Un nouveau tri est effectué pour réunir les plastiques qui ont des compositions similaires et hop : on mixe.
  1. Les bouteilles sont ainsi transformées en petites paillettes. Ce sont ces petites paillettes fondues et filées qui vont devenir le textile recyclé.
A la fin du processus, le tissu donne des vêtements « comme neufs » avec une empreinte environnementale divisée par 2, rien de moins !

Comment repérer les vêtements de La Gentle Factory réalisés à partir de fibres recyclées ?

 

On se répère grâce aux pictos !

Sur chacune de nos fiches produits, vous pouvez retrouver nos pictogrammes informatifs. Ils indiquent si le Gentle vêtement a été confectionné selon un ou plusieurs de ces critères :

– Fibres biologiques
– Fabrication française
– Fibres recyclées
– Aide à l’insertion professionnelle

Soyez déjà rassurés, l’ensemble de nos produits sont de fabrication française 😉 Ils ont été confectionnés avec amour par nos partenaires fabricants !

Vous voulez un exemple ? Prenons notre emblématique tee-shirt Tedy Déjà unique par son aspect piqué très élégant, il l’est encore plus lorsqu’on sait qu’il est confectionné à partir de fibres recyclées ! Le pictogramme est visible à droite de la fiche produit, juste au dessus du petit texte de présentation.

On abuse de la fonction de recherche

Envie de visualiser l’ensemble des produits réalisés à partir de fibres recyclées ? C’est possible ! Pour cela vous pouvez taper « fibres recyclées » dans la barre de recherche située en haut à droite du site. Vous verrez apparaître l’ensemble de nos produits issus du recyclage textile !

Mais sachez que nous réfléchissons à des nouveautés nous permettant de mettre encore plus en valeur nos vêtements bio ou recyclés, par un système de filtre par exemple. A La Gentle Factory, on ne manque pas d’idées pour améliorer votre expérience sur notre site !

Les pro de l’upcycling

Vous le savez peut-être déjà, mais à La Gentle Factory, on réfléchit sans cesse à réduire notre impact sur la planète, et c’est pourquoi on est naturellement tombés amoureux du principe d’upcycling. L’upcyling ou le surcyclage en français, c’est l’action de récupérer des matériaux ou des produits dont on n’a plus l’usage afin de les transformer en matériaux ou produits d’utilité supérieure. Nous, on récupère nos fins de rouleaux de tissus afin de créer de nouvelles collections capsules.

Finalement, quels sont les avantages du recyclage textile ?

Le recyclage cache aussi d’autres avantages non négligeables auxquels on peut ne pas penser de prime abord. Recycler c’est penser à la planète mais aussi à l’humain. On revient aux valeurs qui animent La Gentle Factory depuis ses débuts.

  1. Aider des personnes en difficulté. Il existe de nombreuses structures de réinsertion fondées sur le recyclage textile. Elles sont rassemblées dans la fédération Tissons la solidarité. Ces circuits permettent de reconnecter des personnes en difficulté avec le monde professionnel, en les accompagnant à travers une formation, et en leur proposant un emploi stable, porteur de sens.
  1. Eviter l’extraction et l’utilisation de matières premières. L’industrie textile est la seconde industrie la plus polluante au monde. Elle émet entre 5 et 10% des émissions de CO2 dans le monde. Chaque étape du produit textile est polluante : de l’extraction des matières premières jusqu’aux conditions d’utilisation par un lavage ou séchage trop intensif par exemple. Il est possible d’agir sur chacune de ces étapes, pour un monde plus propre. Le recyclage textile est donc une alternative à la production de matières premières très énergivore.
  1. Gagner de la place dans ses placards. On dit souvent : « une maison rangée, un esprit apaisé. » Et ça passe aussi par le rangement de sa garde-robe. Trier ses vêtements c’est aussi parfois se rendre compte des achats inutiles que l’on a pu faire, et amener à une prise de conscience. Agir pour la planète c’est : comprendre ses besoins, analyser les possibilités pour y répondre, et choisir une solution bénéfique à la fois pour soi mais aussi pour l’environnement.
  1. Soutenir une filière pourvoyeuse d’emplois en France. Les métiers du recyclage textile sont nombreux : opérateur de bascule, agent de maintenance, aide-comptable, agent administratif, ingénieur, responsable d’exploitation, opérateur de production, chargé de maintenance… Vous souhaitez connaître plus précisément chacun de ces postes ? Rendez-vous sur le site des Métiers du recyclage. Aujourd’hui, le secteur du recyclage textile emploie près de 60 000 personnes.

Cette citation de Lavoisier fait partie de nos mantras. A La Gentle Factory, on aspire à construire une mode plus responsable, pour prendre soin de notre belle planète bleue. La préservation de l’environnement est au centre de nos réflexions, que ce soit dans la construction de notre offre, dans la manière de vous la faire parvenir, ou même dans l’expérience que nous vous proposons. Il nous tient à cœur de contribuer à la sensibilisation autour de thèmes liés au développement durable, c’est pour cela que nous multiplierons les prises de parole sur le sujet. Vous pouvez relire nos articles de blog portant sur l’environnement comme :

– Nos conseils pour entretenir ses vêtements
– Notre interview de the Frenchie Gardener, le jardinier bio et urbain
– Le jean éco responsable

A bientôt ! ♻️