Le lin à l’honneur !

Des intemporels en lin, des nouveautés avec une capsule 100% lin, une collaboration avec Splice… vous l’avez deviné, on a craqué pour le lin et on le met à l’honneur ce mois-ci ! Mais pourquoi tout cet engouement autour de cette matière ? On vous explique tout, et on est sûrs que vous craquerez aussi ! 😉

Parlons peu, parlons lin !

Parlons peu, parlons lin !

Un petit point historique!

Les premières marques d’utilisation du lin remontent à 10 000 ans. Sous sa forme tissée, le lin était employé en Egypte il y a 8000 ans pour les bandelettes des momies et les vêtements.

Plusieurs anecdotes 😋 :
-Les prêtres égyptiens portaient le lin car il symbolisait la pureté.
-Des toiles de lin servaient de voiles pour la flotte romaine 500 ans avant Jésus-Christ.
-Charlemagne adorait le lin ! Il a même renforcé son artisanat, a imposé que le lin soit filé à la cour et que chaque ménage de France se procure le matériel nécessaire pour le travailler.

Allez, on fait un (petit) saut dans le temps pour arriver en 1917. Cette année-là, Philippe de GIRARD dépose son premier brevet au sujet de la filature du lin et invente la première machine à peigner le lin.

C’est l’un des plus vieux textiles au monde, toujours apprécié ! Il est essentiellement cultivé dans le nord de la France (pays n°1 mondial en termes d’hectares consacrés au lin), en Belgique et aux Pays-Bas.

De la plante au textile…

Avant d’être une matière utilisée dans le textile, le lin est une plante qu’on reconnait à ses fleurs bleu azur. Le lin est composé d’une tige unique qui peut atteindre un mètre de hauteur et sur laquelle sont présentes une centaine de feuilles. Le lin possède aussi une racine de près d’un mètre de profondeur.

Transformer le lin en fil passe par plusieurs étapes…

  • Tout d’abord, les tiges de lin sont arrachées.
  • Après son arrachage, le rouissage est la première phase de transformation du lin. C’est un processus complètement naturel qui consiste à laisser le lin au sol et dissocier les parties fibreuses de la plante grâce à l’alternance de pluie et de soleil. Les conditions climatiques jouent un rôle important sur le temps de cette étape qui peut durer entre 2 semaines et 3 mois.
  • Ensuite, les pailles sont enroulées et stockées en attendant l’étape du teillage. Celle-ci consiste à battre les plantes pour extraire les fibres qui se trouvent dans l’enveloppe de la tige en bois.
  • Les fibres arrivent alors à l’usine où elles sont triées et peignées, donc étirées sous forme de rubans pour être filées…
  • Le ruban devient une mèche, puis un fil !
Lin
fleur de lin 1

Une fibre aux nombreuses qualités !

Le lin est la reine des fibres naturelles écologiques ! ☘

  • La culture du lin ne nécessite ni irrigation ni arrosage des champs.
  • Sa culture demande très peu d’engrais et de pesticides. Plante résistante, elle a besoin de 5 fois moins de pesticides que le coton.
  • Et comme on utilise toute la plante, après ramassage, la terre est propre et sans déchets laissés au sol.Ce n’est pas tout ! Tous (oui, absolument TOUS) les constituants du lin étant biodégradables, les produits fabriqués à partir de cette plante sont aussi biodégradables ! Dingue non ?

Vous croyiez vraiment qu’on allait s’arrêter là ? En plus d’être un tissu écologique, le lin a plein d’autres qualités :

  • C’est un tissu très léger, donc très confortable.
  • C’est un tissu thermorégulateur (thermoquoi ?? On vous explique ! 😉) Sensation de fraîcheur garantie en été et conservation de la chaleur garantie en hiver !
  • Le lin est anallergique. C’est une matière saine qui n’irrite pas la peau et qui a une action bénéfique pour les affections dermatologiques.
  • C’est un tissu absorbant. Un tissu en lin peut absorber 20% d’humidité sans paraître humide et sèche très vite.
  • Enfin, le tissu en lin est très résistant. Il ne se déforme pas, ne peluche pas et s’adoucit au fur et à mesure des lavages !

Vous me direz… Comment ne pas apprécier le lin ?! 😍

le-lin-la-matiere-ecolo-a-choisir

Les inconvénients du lin… il faut bien en trouver…

Personne ni rien n’est parfait… En effet, le lin présente quelques inconvénients !

  • Certains peuvent trouver que le lin n’est pas assez doux, effectivement il peut être un peu rugueux.
  • Il est aussi cher à produire, et ça se reflète sur les prix des vêtements.
  • Le lin se froisse également rapidement et n’est pas facile à repasser. Il faut donc le faire sécher à plat, ce qui est plus compliqué pour des draps, faut l’avouer…

A La Gentle Factory, on ADORE le lin !

A La Gentle Factory, on ADORE le lin !

Comment ne pas craquer pour cette matière ? 😍 Nous, on adore !

On vous parle un peu (beaucoup) de SPL!CE !

image-notre-conviction
femme-lin-biologique-

Comment ne pas parler de SPL!CE alors que le lin est mis à l’honneur ?
Fervents amateurs de lin, vous allez adorer SPL!CE !

C’est une marque de vêtements en lin fondée par Marion ! Marion vous propose des vêtements en lin écoconçus et fabriqués en France ! Ce vestiaire pur lin français est composé de pièces intemporelles, élégantes et durables, conçues pour que vous puissiez vivre dedans toute la vie. SPL!CE, c’est surtout une marque pleine d’engagements ! C’est une marque responsable qui prône le savoir-faire local, l’écoconception et le zéro déchet ! N’attendez plus pour craquer : splice.paris

Et nous aussi, on a clairement succombé… on a tellement adoré qu’on a décidé d’associer nos talents ! Un alliage de 2 savoir-faire, et voilà, le fruit de notre collaboration avec Splice : ces 2 tee-shirts homme et femme en lin kaki made in France ! Elégants et très confortables, vous pouvez les porter en toutes circonstances !

On a d’ailleurs posé quelques questions à Marion, fondatrice de SPL!CE ! On vous laisse faire connaissance 😉

Marion, dévoile-nous un peu qui tu es…

Une entrepreneure de 47 ans, mère de trois enfants et pleine de valeurs.

C’était quoi ta vie avant SPL!CE ?

J’étais directrice de projet informatique dans une grande banque, un petit pion dans une grande structure. De gros projets, de gros budgets, de grosses équipes à gérer. Un métier passionnant mais qui, à un moment de mon cheminement personnel, n’a plus eu de sens.

Parle nous un peu de SPL!CE…

SPL!CE est une marque de vêtements intemporels en lin français confectionnés en France, qui veut relocaliser la filière lin. De la graine au produit fini, je réalise toutes les étapes de transformation en France, à l’exception de la filature car nous n’avons plus de filature de lin au mouillé (technique de filature qui permet de produire un fil fin) en France.

marion-vf

Pourquoi cette envie de lancer SPL!CE ? Comment t’es venue cette idée ?

Cela est l’aboutissement d’une démarche personnelle, entamée avec mon ex mari il y a une bonne dizaine d’années.

Devant la multiplication des délocalisations et en prenant conscience des enjeux liés au réchauffement climatique, nous avons décidé de changer notre consommation pour consommer moins et mieux : moins d’énergie et meilleur pour l’emploi et la planète. Consommer local et bio pour l’alimentation n’a pas été trop compliqué. Nous avons arrêté de prendre l’avion, d’acheter des produits transformés et des produits emballés. Acheter des aliments locaux n’a pas été trop compliqué, pour les vêtements c’est une autre histoire. Très compliqué pour les adultes, extrêmement compliqué pour habiller mes enfants. Je me suis mise à transformer et à confectionner un peu moi-même mais, en plus de mon travail à plein temps et de mes enfants, cela était compliqué.

J’étais professionnellement fatiguée : trop de travail, l’impression de ne jamais faire assez bien ni au bureau ni à la maison. J’ai alors décidé de quitter mon poste et de me lancer.

t-shirt-jamaislinsanslautre-lin-bio

Pourquoi avoir choisi le lin comme matière pour tes vêtements ?

Je voulais une matière première locale, lin ou laine donc. Grâce à mes belles rencontres du made in France, j’ai rencontré beaucoup d’acteurs de la filière lin et suis tombée amoureuse de la matière. Nous en sommes le premier producteur et exportons presque toute notre production. J’aime cette matière pour ce qu’elle représente, des savoir-faire uniques et rares, et c’est ce que le nom SPL!CE représente, la réunion de tous les savoir-faire nécessaires pour réaliser mes produits, du liniculteur au façonnier. Chacune des étapes est primordiale pour que mon produit soit ce qu’il est.

La démarche éco-responsable, une évidence pour toi ?

Une réelle évidence. L’éco-responsabilité fait partie intégrante de SPL!CE. Protéger la planète et les savoir-faire français sont les deux fondamentaux de ma démarche, indissociables.

Comment as-tu connu La Gentle Factory ?

J’ai découvert la Gentle Factory en tant que consommatrice de produits français, au salon du made in France.

Et j’ai eu la chance de rencontrer Christèle à l’occasion d’évènements organisés par notre éco système. Et c’est à l’occasion d’un de ces évènements que Christèle m’a proposé une collaboration. Cela m’a beaucoup touchée car SPL!CE est tout petit à côté de la Gentle Factory qui est une marque que j’aime, pleine de valeurs.

Découvrez-en plus sur le site internet www.splice.paris et sur Instagram.