Le Bhoutan, le pays du bonheur !

Pour la première fois sur notre blog, nous allons vous parler d’un pays qui a pour devise : le bien-être !

Le Bhoutan, rien que pour cela, est un pays qui nous touche et dont on devrait tous s’inspirer.

 

Le pays est situé en dessous de l’Himalaya, sa taille est équivalente à celle de la Suisse. Un jour le roi,  Jigme Singye Wangchuck  a décidé que « le bonheur national brut était plus important que le produit national brut », c’est donc le premier pays qui créé le BNB : Bonheur national brut !

Le Bhoutan apparaît alors comme un pays imaginaire !

Au-delà, d’être le pays où il fait bon vivre, c’est aussi le pays qui met au premier plan le respect, la sauvegarde de l’environnement et la promotion du développement durable.

Alors si on récapitule : le BNB c’est quoi ?

Cela repose sur 4 piliers :

  • La bonne gouvernance
  • Le développement économique durable
  • La protection de l’environnement
  • La préservation de la culture bhoutanaise

 

Le gouvernement a même créé une instance, le CBNB : le centre de bonheur national brut qui a pour but de donner les clés du bonheur à la population du Bhoutan.

Le Bhoutan suscite l’admiration si bien qu’en 2012, l’ONU a décrété que le 20 mars, c’était la journée internationale du bonheur.

 

Faisons un focus sur 2 des piliers du pays, le développement économique durable et la protection de l’environnement.

 

Le Bouthan est le premier pays au monde à vivre de l’agriculture biologique d’ici 2020… Autant dire dans 3 ans et pour cela nous les admirons !

Le gouvernement protège ses forêts : dans la constitution, est stipulé que 60% du pays doit rester « boisés pour l’éternité ». Les espaces où vit la population sont des parcs nationaux où l’environnement est préservé. De ce fait, en plus de la végétation, les animaux sont également protégés.

Chaque mardi au Bhoutan, c’est la journée des piétons, les voitures sont proscrits. Seuls les transports en commun ou les véhicules d’urgences sont autorisés à circuler. Le gouvernement justifie cette journée en montrant les bien-faits, cela oblige la population à prendre soin d’eux en faisant ses trajets à pied et à réduire la pollution dans les villes.

En préservant sa culture, son environnement, le BNB nous révèle qu’il est un moyen parmi tant d’autres pour se développer sans perdre qui on est.

 

Source : National Geographic / Consoglobe