Journée mondiale des océans

Journée mondiale des océans

L’océan couvre plus de 70% de la planète, produit au moins 50 % de l’oxygène de la planète et abrite la majeure partie de la biodiversité terrestre. C’est notre source de nourriture, notre source de vie. L’homme a besoin de l’océan pour survivre et l’océan a besoin de notre protection pour remplir toutes ses fonctions.

Aujourd’hui, le 8 juin, c’est la journée mondiale des océans. Alors rappelons combien il est important de les préserver.

Et si on prenait le large avec nos vieilles habitudes de consommation ?

S’engager pour la planète, c’est aussi choisir de s’habiller avec des vêtements confectionnés à partir de matières responsables.
Journée mondiale de l’océan le 8 juin, ce mois de juin est donc consacré à sa protection. Dans cette collection, vous trouvez donc des produits fabriqués à partir de coton biologique ou de fibres recyclées, en France, chez nos partenaires fabricants. Un dauphin, un coquillage ou des paysages marins : en juin, on veut promouvoir la biodiversité marine, la faune et la flore qui la constituent, et nos graphismes le montrent bien.

Du bleu ciel, du bleu marine, du bleu turquoise et du bleu azur : cette collection nous invite à explorer les fonds marins avec cette palette de bleus.

Lors de notre dernier shooting, nous avons eu la chance d’être accompagnés par Maxim, guide en Baie de Somme !

Pour partir à la découverte des paysages de la Baie de Somme…
Pour une balade au bord de la plage…
Pour en apprendre plus sur la faune et la flore qui nous entourent…

Maxim vous emmène à la découverte de la Baie de Somme, de la colonie des phoques & des oiseaux migrateurs comme on ne les a jamais vus. Ce petit coin des Hauts-de-France n’a aucun secret pour lui ! 😉

👉🏼 En savoir plus

Maxim guide en baie de somme

Rendre le monde meilleur ? Tout un programme, c’est notre précepte fondamental.

Nos engagements vis à vis de notre chaîne de fabrication, dans la sélection de nos matières sont pensés et réfléchis pour prendre soin de la planète et des océans.

Zoom sur les matières qu’on utilise :

-Nous utilisons des fibres recyclées qui divisent par deux la quantité d’eau utilisée lors de la phase de production depuis les matières premières jusqu’à la livraison dans notre entrepôt.

-Nous utilisons des fibres biologiques, leur processus de production est moins gourmand en eau que la production de coton conventionnel parce que le coton bio est très peu irrigué, le système de culture compte principalement sur les précipitations naturelles.

 

En plus, notre teinturier de chaîne et trame récupère 100% de ses eaux de pluie. Il ne consomme pas d’eau, il l’utilise !

La Gentle Factory - Réduire notre consommation d'eau
La Gentle Factory - limiter notre pollution d'eau

Zoom sur les matières qu’on utilise :

-Les fibres recyclées que nous utilisons sont déjà teintes. Nous évitons donc toute la pollution des eaux liées à la teinture, et cela pour 25% de nos intemporels.

-Les fibres biologiques utilisées pour la fabrication de nos vêtements, sont cultivées sans engrais chimiques ni pesticides. Il n’y a donc aucune pollution des eaux liée aux engrais chimiques. Aujourd’hui, 35% de nos intemporels utilisent des fibres biologiques.

 

Les trois teinturiers avec lesquels nous travaillons sont certifiés Oekotex. Cette certification assure qu’aucune substance nocive n’est utilisée pour la teinture du textile.

Parlons des microplastiques...

L’industrie textile est la deuxième industrie la plus polluante. Utiliser des fibres biologiques et des matières recyclées nous permet de limiter cette pollution ! Même si la fabrication d’un vêtement en matières non transformées, recyclées ou biologiques pollue quand même, ça reste un vrai point positif bien plus respectueux de l’environnement qu’un vêtement créé à partir de fibres conventionnelles.

pollution textile par microplastiques

Mais d’où vient cette pollution ? Pour faire notre fil recyclé à partir de nos chutes de matières en coton ou de nos vieux vêtements, on rajoute du polyester issu du recyclage des bouteilles en plastique. Ce polyester permet de donner de la cohésion au fil et surtout garantit la robustesse de celui-ci … mais il est LA source de pollution par microplastiques. Lors du lavage, les vêtements subissent de nombreuses agressions dans le tambour de la machine à laver. Ces frottements fragilisent les fibres présentes à la surface, certaines microfibres se détachent et sont évacuées avec les eaux usées …

Comment réduire cette pollution ? On vous explique tout ça 😉

Nos actions contre la pollution !

👉🏼 Ce qui pollue : c’est le polyester ! Alors si on lui disait adieu ? On est en train de tester un nouveau fil recyclé 100 % coton, ça veut dire « aurevoir au polyester » 😉

👉🏼 On retravaille aussi notre construction de collections. Par exemple en limitant la production de vêtements fabriqués à partir de matières grattées, nous pouvons, en un an, éviter de produire 120 g de microplastiques, soit l’équivalent de ce que nous retrouvons dans nos assiettes !

👉🏼 Dans la même démarche, on teste les bénéfices de l’utilisation d’un sac de lavage, un sac qui permet de protéger les vêtements lors de leur passage dans la machine à laver et, donc, de limiter la perte de microfibres.

👉🏼 On innove encore et encore en cherchant des alternatives de recyclage pour nos chutes de production 😉

Le premier vase en coton recyclé !

Vase en coton recyclé

Depuis 2013, nous nous engageons pour réduire notre empreinte sur l’environnement et nous œuvrons jour après jour pour réduire nos déchets. Cette promesse nous anime toujours, c’est pourquoi nous avons cherché de nouvelles solutions innovantes pour recycler nos chutes de matières de coton.

Après 16 mois de recherche et de développement, nous avons créé une nouvelle matière  et conçu le premier vase fabriqué à partir de nos chutes de matières de coton !

Lors des visites auprès de nos ateliers de confection, nous avons constaté que les chutes de tissus représentaient presque 4 tonnes de notre production. Ces pertes de matières non confectionnées finissaient jusqu’à présent à la poubelle. On ne pouvait pas continuer comme ça ! À partir de ce constat, nous avons décidé de récupérer ces chutes de tissus en coton pour les revaloriser.

Premier vase en coton recyclé

Allons ramasser les déchets !

Agir, c’est tous les jours !
Mais le 8 juin, c’était l’occasion rêvée de marquer le coup ! Direction la plage de Malo-les-bains pour faire une action locale en réalisant une collecte de déchets ! Alors on est partis tous ensemble : La Gentle Team + la team de La Vie Est Belt + Sacha des Trois Tricoteurs (la dream team pour rendre la plage toute propre!😉)

Objectif zéro carbone : on a voyagé en train et on s’est rendus à pied sur la plage !

Mégots, plastiques et métaux abandonnés… on a trouvé de tout, on en a trouvé beaucoup… et on prend encore une fois conscience de l’importance de protéger nos océans! 🌊