JOUR DU DÉPASSEMENT, Allô docteur, la planète est malade ?

 

Ça y’est ! Le jour du dépassement est arrivé, alors une fois n’est pas coutume, il me semblait important de prendre la parole, et précisément aujourd’hui. Je m’appelle Christèle, et j’ai fondé La Gentle Factory, il y a 5 ans. J’ai créé La Gentle Factory parce que je voulais redonner du sens à mon job, à la mode, et ne plus cautionner implicitement un système de « sur-consommation » !

Dès aujourd’hui, la planète entière vit à crédit, à crédit de ses ressources naturelles. Et chaque année ce déficit écologique se creuse un peu plus. On a bien cherché le bon docteur pour soigner la planète, mais on n’a pas trouvé. Il n’y a bien que l’homme pour croire au concept de consommation infinie dans un monde à capacité finie, vous ne croyez pas ?

Alors, à La Gentle Factory on fait notre part pour contribuer à prendre soin de notre planète et de ses ressources, et surtout inverser ce processus.

1- Concevoir autant que possible des vêtements faits pour durer et pour renaître

Je ne vous l’ai peut être jamais dit, mais j’ai dirigé pendant plus de 10 ans un service qualité. C’était donc une évidence dans la création de nos produits que nous soyons plus qu’attentifs à la durabilité de nos vêtements. Nous testons chacune de nos matières non seulement avant de passer nos commandes  mais aussi à la sortie de production.

Nous avons la volonté de garantir une durabilité optimale pour chacun des vêtements que nous vous confions. Nous savons que nous avons encore des sources d’amélioration, notamment avec nos fils recyclés, et nous continuons à travailler sur le sujet. Vous voulez savoir pourquoi? Parce que les fibres recyclées sont très courtes, alors on ne sait pas encore faire de belles longues fibres pour éviter tout risque de boulochage.

 

2- Utiliser des matières faiblement consommatrices d’eau, et de pesticides pour respecter la biodiversité

La Gentle Factory est née avec l’idée que nous pouvions proposer des vêtements fabriqués à partir de vieux vêtements inutilisables. Nous utilisons non seulement des fibres naturelles comme le coton ou encore le lin, produit tout près de chez nous dans les Hauts-de-France ou encore en Normandie, mais qui peuvent être également des matières recyclées ou encore biologiques.

Aujourd’hui, nous avons encore de nombreux chantiers à mener sur certaines familles de nos produits comme les chemises, ou encore les jeans. Nous avons pris un engagement pour que l’année prochaine toutes nos matières possèdent au minimum deux de nos quatre piliers responsables : l’utilisation de fibres recyclées, l’utilisation de fibre biologiques, la fabrication locale et le recours au travail solidaire grâce à nos partenariats avec des entreprises adaptées !

 

3- Favoriser les procédés de production économes en eau, en énergie tout en contrôlant les rejets dans l’eau, dans l’air et dans le sol

Tous nos teinturiers sont certifiés Oekotex. Comme c’est important pour nous de ne pas utiliser ni rejeter de substances dangereuses pour l’environnement, la certification fait partie de nos critères indispensables pour la sélection de  nos partenaires fabricants.

Notre partenaire le plus important est quant à lui équipé d’une station d’épuration d’eau et d’un système de récupération des eaux de pluie, ce qui lui permet d’être auto-suffisant en eau!

Nous pouvons  toutefois encore progresser en utilisant d’avantage de fibres recyclées, aujourd’hui seuls 25% de nos intemporels sont fabriqués à base de celles-ci! Et en utilisant des fibres recyclées, l’équation est simple on divise tous nos impacts sur l’environnement par deux!

 

4- Informer le client sur les méthodes d’entretien de ses vêtements afin de contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique

Sur tous nos produits, nous vous donnons trois petits conseils pour réduire l’impact de l’entretien de vos produits sur la planète. Nous avons la conviction qu’ensemble nous pouvons faire bouger les choses plus vite.

Nous pourrions vous donner d’avantage de conseils, notamment sur le choix du produit en fonction de l’usage que vous souhaitez en faire… Bon en toute transparence, c’est loin d’être notre chantier le plus avancé !

 

5- Œuvrer au développement des filières de recyclage et proposer une nouvelle vie aux vêtements.

Nous sommes nés du recyclage des vêtements en fin de vie. Nous travaillons sur un nouveau projet avec un partenaire des Hauts-de-France pour vous faire une belle surprise en Août 😉 Mais, chut! Je vous en ai déjà trop dit !

 

6- Partager nos bonnes pratiques

Depuis notre création, nous mettons tout en oeuvre pour animer un véritable écosystème  de consom’acteurs, nous partageons nos questionnements, nos doutes et nos avancées avec de nombreux acteurs de la filière. Nous sommes membres des Fashion Green Days et nous travaillons en étroite collaboration avec Anti-Fashion, d’ailleurs, on vous prépare une autre surprise pour la seconde partie de l’année !

 

Quand j’ai décidé de me lancer dans l’aventure de la reprise de La Gentle Factory, ne pas abandonner tous nos partenaires fabricants, ou laisser tomber  mon équipe qui m’avait fait confiance depuis 5 ans, a été un premier facteur fondamental dans ma prise de décision, le second a été de me dire que mes petits enfants et les générations futures ne pourront pas m’accuser « d’avoir laissé faire » !

Il nous reste 19 ans pour inverser radicalement le processus avant que les dommages ne soient irréversibles, le compte à rebours est lancé ! Et si le jour du dépassement reculait enfin l’année prochaine ?

 

Christèle Merter, fondatrice de La Gentle Factory